Wednesday Lupypciw - Nicole Burisch - Diana Sherlock

Onglets principaux

Biographie

Native de Calgary, Alberta, Wednesday Lupypciw pratique l’art de la vidéo et de la performance. Pour faire de l'argent, elle est femme de ménage à temps partiel. Elle poursuit également une pratique parallèle du textile - tissage, tricotage mécanique, broderie et crochet - réalisée la plupart du temps pendant qu’elle procrastine sur des projets de plus grande envergure. Le collectif d’art performatif LIDS (Ladies Invitational Deadbeat Society) fait partie de ses projets. Certaines de ses œuvres récentes ont été exposées lors de la Nuit Blanche de Calgary (2014), à La Centrale Galerie Powerhouse (Montréal, 2014), au FADO Performance Art Centre (Toronto, 2013), et dans l’exposition en tournée They Made A Day A Day Here (Grande Prairie, Saskatoon, Winnipeg, 2013), commissariée par Amy Fung.

Nicole Burisch est une commissaire, critique, artiste et travailleuse culturelle canadienne. La grande majorité de son travail porte sur l'artisanat contemporain et la théorie de l'artisanat. Elle a réalisé des recherches, publié, exposé et donné des conférences concernant ces sujets tant au Canada qu’à l'étranger. Ses recherches (avec Anthea Black), liées aux stratégies commissariales pour des pratiques artisanales politiquement engagées, ont été publiées dans The Craft Reader (Berg) et dans Extra/ordinary: Craft and Contemporary Art (Duke University Press). Les textes de Burisch ont également parus dans FUSE Magazine et les Cahiers métiers d’art :: Craft Journal, en plus d’avoir été publiés par la Stride Gallery et la Richmond Art Gallery. Burisch constitue le tiers du Ladies Invitational Deadbeat Society (LIDS), un groupe de tricot peu structuré, volontairement paresseux, dont les activités rendent visibles et politisent les rôles des femmes dans l’économie (de l’art). 

Diana Sherlock est une commissaire indépendante, auteure et éducatrice canadienne. Ses projets engagent la recherche et la commande de modèles qui donnent l’occasion à des artistes contemporains de produire de nouvelles oeuvres en réponse à des collections, des contextes, des histoires et des cultures de présentation spécifiques. En plus de In the making, ses projets récents incluent Château Mathieu présentés à la Nickle Galleries de la University of Calgary (Alberta). Depuis 1995, Sherlock a publié plus de 50 textes dans des catalogues et des revues d'art contemporain, y compris Canadian Art, FUSE, Blackflash, Ceramics Art and Perception (Sydney, Australie), BorderCrossings, Artillery (Los Angeles / New York), CMagazine et The Calgary Herald. Sherlock a été commissaire en résidence au Alberta College of Art + Design (2011/2012) où elle enseigne la théorie critique et la pratique professionnelle à la School of Critical and Creative Studies.

Historique

Blog
Voir les billets récents
Membre depuis
2 années 8 mois